03 octobre 2007

Non mais c'est à se taper la tete contre les murs, l'administration de cette fac, ma parole !

Rien n'est evidemment reglé, le changement de local administratif ayant nettement plus d'importance que le besoin des étudiants !
En plus, personne dans la fac n'était prévenu !
Sans rire, je sens que je vais la faire, ma blague avec le formulaire rose ...

Quoiqu'il en soit, il y a quand même eu du positif dans cette journée. Je me pose beaucoup de questions et attend des réponses quant à mon devenir si jamais j'ai seulement entre 10 et 12 de moyenne générale. Eh bien, en me renseignant auprès de l'accueil et attendant que la secrétaire comprenne le pourquoi du comment des méandres de mon ufr, une fille à coté de moi demandait le numéro d'un iufm pas loin de la fac ! Du coup j'ai osé l'interpeller en lui demandant plus de détails. Chouette , ainsi cela veut dire que je peux encore m'inscrire dans une autre école cette année !

Peut etre qu'il me fallait aller à la fac aujourd'hui ... Meme si en soi ce déplacement ne m'a servi à rien pour régler mon souci administratif, j'ai appris d'autres choses et ai peut etre ainsi ouvert d'autres portes ...

C'est marrant de voir qu'il peut parfois y avoir une harmonie de contacts, et des réponses qui s'enchainent naturellement .
J'étais à l'accueil, j'ai eu une réponse au sujet de l'école ; en même temps je propose de contacter la blibliothéquaire de l'urf pour savoir si elle connait l'emplacement du nouveau local, ce à quoi on ne me répond rien mais plus tard c'est justement la bibliothéquaire qui me l'indique ! ; en attendant devant la porte du secrétariat fermé pour tenter de régler mon souci administratif, je tombe sur le recteur des master qui s'occupe justement de mon problème, ainsi je l'ai remis au courant et pourrais le prendre à témoin !
Il y a des jours comme ça, où les évènements s'emboitent les uns avec les autres, tel un puzzle.

Aujourd'hui, j'ai rétabli le contact, à tous les niveaux. Avec la fac et avec les autres. J'ignore si ça va durer tel quel, mais je me suis forcé à avoir une apparence assuré et les autres l'ont senti. Du coup, pleins de gens m'ont parlé ! A un moment une dame m'a dit "bonne année" lol ! J'ai bien compris ce qu'elle voulait dire, mais ça m'a fait quand même fait rire parce que c'était un beau lapsus !
Sur le chemin du retour, je me suis dit qu'il me fallait garder cet équilibre

Posté par e_liot à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Non mais c'est à se taper la tete contre les

Nouveau commentaire